Wello

Les solutions de répit

Un accompagnement à domicile ou en structure

L'épuisement est un facteur mettant en péril la santé de l'aidant et le maintien à domicile de la personne qui est accompagnée. Permettre le répit de l'aidant est une façon de lever une contrainte physique, émotionnelle et sociale afin d'apporter un réel soulagement à l'aidant principal.

Proposer des solutions de répit de courte durée, à domicile ou hors domicile, et/ou orienter vers des structures d'accueil (hébergement temporaire, accueil de jour, …) permet à l'aidant d'avoir du temps libéré. Les différentes solutions de répit permettent aux aidants et à leurs proches de trouver la solution adaptée à leurs besoins.

Parce que le répit doit pouvoir profiter à chacun, il s'oriente à la fois vers le proche aidant mais aussi vers les personnes accompagnées.

Le répit en structure

Les structures professionnelles proposent des solutions de répit. L'accueil peut durer de quelques heures, à plusieurs semaines pour le proche aidé. Les équipes professionnelles de ces structures permettent d'assurer la continuité des soins pour la personne accueillie. Elle passe un moment convivial dans un environnement rassurant. Cette prise de relais temporaire favorise le lien social et relationnel de la personne en perte d'autonomie, elle échange avec d'autres personnes. Les bénévoles proposent des activités comme des jeux de société, des activités physiques ou manuelles et veillent à l'intégration de chaque personne.

Les types de répit en structure :

Le répit à domicile

Initiative venue du Canada, le répit à domicile, également appelé baluchonnage ou relayage est un service qui permet au proche aidant de passer le relais à un ou plusieurs « baluchonneurs » sur un temps plus ou moins long. L'aidant est remplacé à son domicile, pendant quelques heures ou quelques jours. Cette forme d'aide au répit permet de préserver les habitudes de la personne aidée, qui reste dans son cadre de vie habituel.

Cette solution est particulièrement adaptée lorsqu'un changement d'environnement est trop perturbant pour le proche aidé.

Le professionnel relayeur qui intervient remplace l'aidant dans la vie quotidienne. Comme le ferait l'aidant, il propose des activités au proche aidé, assure la compagnie, les repas, l'aide aux gestes du quotidien, et tous les accompagnements qui sont habituellement à la charge de l'aidant. De 3h à plusieurs jours, le relayeur vient remplacer l'aidant et intervient en complément des services habituels déjà mis en place autour du proche aidé (soins, portage de repas, aide-ménagère, etc.).

Le recrutement des relayeurs se fait sur leurs qualités humaines et leurs compétences. Ces derniers sont expérimentés et formés pour accompagner des personnes fragilisées par l'âge, la maladie ou le handicap. Les relayeurs sont de manière générale des auxiliaires de vie ou des professionnels de l'aide à domicile encore en activité ou retraités, ou également des étudiants dans le domaine sanitaire et social. Les intervenants sont sélectionnés en adéquation avec vos besoins et la situation de votre proche. Une relation humaine de qualité et la confiance sont primordiaux entre l'aidant et le relayeur.

Les solutions de répit à domicile :

Le répit chez des accueillants familiaux

Il est possible de faire accueillir son proche aidé par des familles « accueillants familiaux », agréées, formées et encadrées par le conseil départemental. L'accueil par ces familles peut être ponctuel (de jour, de nuit) ou bien plus long. La personne accueillie est intégrée à part entière dans cette nouvelle famille, logée dans une chambre personnelle et participe à la vie de famille des accueillants.

Les accueillants familiaux sont une véritable solution intermédiaire entre le maintien à domicile et l'accueil en structure spécialisée. L'accueilli profite donc de la convivialité d'un foyer tout en recevant un accompagnement de qualité, adapté à ses besoins.

Les séjours de répit

Les séjours de répit sont proposés par des associations ou des organismes dédiés. Ils permettent aux aidants de profiter d’une offre touristique, de quelques jours à quelques semaines, en France ou à l’étranger, adaptée au besoin d’accompagnement médico-social du proche en perte d’autonomie.

Pendant les séjours de répit, des activités sont proposées à destination des aidants et de leur proche aidé, en fonction des envies et capacités de chacun.

Des séjours répit de longue durée sans le proche aidant peuvent également être proposés par certains organismes agréés. Ils peuvent par exemple permettre à des enfants en situation de handicap de vivre une première expérience de vacances loin de leur famille et à leurs proches de souffler, prendre du temps pour eux, consacrer du temps au reste de la fratrie… Ces séjours destinés à des adultes ou des enfants favorisent également la relation proche aidant-proche aidé.

Des séjours de répit sont proposés par les PFR (plateformes de répit), France Alzheimer, les Villages répit ou Séjour Azur.

Vous avez besoin d’aide ?


Les professionnels s’engagent à vous aiguiller gratuitement et vous apporter une réponse dans les plus brefs délais.


Vous recherchez une plateforme de répit


Trouvez la PFR près de chez vous !