Questions / Réponses

De quoi parle t-on ?

Cette rubrique est vôtre, n’hésitez pas à la consulter et à nous faire part de vos interrogations dans l’accompagnement au quotidien de votre proche.

  • Adopter les GESTES barrières - COVID - 19

  • Qu'est ce qu'une Plateforme d'Accompagnement et de Répit (PFR)

    Les plateformes d’accompagnement et de répit ont été développées pour aider les « aidants » accompagnant au quotidien une personne atteinte d’un trouble neurodégénératif (maladie d’Alzheimer ou apparentées, Parkinson, Sclérose en Plaques).

    Il s’agit, aujourd’hui pour ces structures, de mettre en œuvre un accompagnement à destination l’ensemble des proches, accompagnants une personne âgée en perte d’autonomie quelle que soit sa maladie.

  • Qu'est ce qu'un aidant?

    Personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement,  à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment  nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique, communication, activités domestiques, etc.

    Définition proposée par la Confédération des Organisations Familiales de l’Union Européenne ( www.coface-eu.org) dans sa Charte Européenne de l’aidant familial.

     

    Il n’y a pas un aidant « type »

    Il peut s’agir d’un enfant, du conjoint, d’un ami, d’un voisin …

    Il n’est pas toujours évident de se considérer « aidant », la personne réalisant cette aide de manière naturelle.

  • Le congé de proche aidant

    Un aidant peut se trouver en situation d’activité professionnelle. Il s’agit alors de concilier cette dernière avec l’aide apportée à son proche. D’autant plus que cela peut se cumuler avec sa vie familiale, sociale, citoyenne …

    L’aide apportée à son proche peut être administrative, physique, financière … mais aussi de soutien.

    Il est difficile de concilier l’ensemble et un impact sur la carrière professionnelle est possible.

    Un dispositif peut venir soutenir pendant cette période : il s’agit du congé de proche aidant.

    Sa rémunération n’est pas encore mise en place, mais un mécanisme de financement va voir le jour : le congé sera indemnisé à hauteur de 40 euros par jour, pendant une amplitude maximale de 3 mois .

  • Le plan d'aide APA

    L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie, et notamment qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever, se laver, s’habiller…, ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.

    L’APA est versée par le Conseil Départemental.

    Pour aller plus loin, rendez-vous sur :

    https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides/lallocation-personnalisee-dautonomie-apa

     

  • L'hébergement de répit en structure

    Il s’agit d’un ensemble de solutions qui permettra à l’aidant de souffler et au couple aidant/aidé de reprendre des forces pour continuer et favoriser le maintien à domcile.

    Il existe entre autres :

    • L’accueil de jour
    • L’accueil de nuit
    • L’Hébergement temporaire
    • Les familles d’accueil
    • Le Relayage (mise en œuvre de prestations de suppléance de l’aidant à domicile)
    • Séjour Vacances
    • Garde à domicile
  • L'accueil de jour

    L’accueil de jour permet aux personnes vivant à domicile, présentant à la fois un état de dépendance et une maladie d’Alzheimer ou un trouble apparenté d’être accueillies une ou plusieurs journées par semaine. Il s’agit d’un accueil dans une structure adaptée, ayant une autorisation d’exercice … Cet accueil permet de soulager les familles, d’aider les aidants et de rompre l’isolement de la personne âgée.