Stratégie de mobilisation et soutien

En France, 1 personne sur 6 est un aidant. Ce mercredi 23 octobre 2019, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la stratégie de mobilisation et de soutien en faveur des Aidants en présence d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Cette stratégie vise à prévenir l’épuisement et l’isolement des aidants, en diversifiant et en augmentant les capacités d’accueil des lieux de répit, en proposant des solutions de relai, en leur ouvrant de nouveaux droits.

Ce mercredi 23 octobre 2019, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la stratégie de mobilisation et de soutien en faveur des Aidants en présence d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Cette stratégie vise à prévenir l’épuisement et l’isolement des aidants, en diversifiant et en augmentant les capacités d’accueil des lieux de répit, en proposant des solutions de relai, en leur ouvrant de nouveaux droits.

Stratégie de mobilisation soutien
Au-delà des six priorités s’adressant directement aux aidants, la stratégie nationale utilise tous les leviers disponibles pour mobiliser l’ensemble de la société et poser les fondations d’une société solidaire et bienveillante avec les proches aidants.

 

Les mesures principales :
  • Pour mobiliser les Français, le lancement d’une grande campagne nationale de sensibilisation co-construite avec les associations et s’adressant à la société toute entière, en 2020.

 

  • Impact attendu : permettre aux voisins, collègues, membres de la famille des proches aidants de prendre conscience de leur engagement et d’être attentifs à leur situation ;

 

  • Pour mobiliser les jeunes, élargir l’exercice des missions d’intérêt général du service national universel ou du service civique aux associations agissant pour les aidants, à partir de 2020 ;

 

  • Pour mobiliser les territoires, le soutien aux collectivités locales dans leurs initiatives en faveur des proches aidants, à travers une banque de bonnes idées, l’octroi de financements d’amorçage et l’octroi par un jury citoyen d’un prix annuel de la collectivité aidante, à partir de 2020 ;

 

  • Pour mobiliser les entreprises, la capitalisation sur l’initiative « La France, une chance, les entreprises s’engagent » pour diffuser les bonnes pratiques en faveur des proches aidants dans 10 000 entreprises partout en France, et la valorisation des initiatives positives d’ores et déjà labellisées et primées ;

 

  • Pour intégrer l’objectif d’accompagnement des aidants dans l’ensemble des travaux institutionnels, leur donner la parole à travers une plus forte représentation dans les instances consultatives, telles que le Conseil national consultatif des personnes handicapées.
Fichiers
Télécharger le DOSSIER DE PRESSE Télécharger